FIV3 = l’optimisme s’est vraiment fait la malle…

L'optimisme a fait place à une espèce de chiasse lacrymale (de plus en plus poétique ce blog).

Ça a commencé hier matin, jour de la ponction, jour de grève des sages femmes et donc gros gros bordel à la Clinique.

Quand en milieu de matinée je ne suis toujours pas montée au bloc c'est la panique.
Et si il était trop tard pour ma ponction ?! Je pleure, j'envoie Monsieur se renseigner aux 4 coins du bâtiment, les infirmières nous toisent.
En gros, nous ne sommes pas à deux heures près.

Pourquoi, mais alors pourquoi j'ai abandonné mes invités samedi soir à 21h pétante pour aller me faire ma piqûre en catimini, si "nous ne sommes pas à deux heures près" ?!!!

Ponction faite. Pas trop de douleurs. 10 ovocytes. Je pleure.

Pour rappel : FIV1 = 13 ovovytes = 1 embryon transférable – FIV2 = 21 ovocytes = 2 embryons qui tiennent la route…

Donc là je suis en droit d'espérer quoi ?

Et puis je pleure aussi de constater que la nature est vache, que mes cellules vieillissent vite. Pour FIV2 (il y a 6 mois), le protocole était plus léger. Là, on augmente les doses et la récolte est deux fois moins bonne.

Mais le pompon c'est que la doc a tiré la tronche pour mon arrêt maladie.
Elle m'a mis 2 jours, comme si cela n'était qu'une question de confort, pas indispensable.

Mais elle ne voit pas ? Elle ne comprend pas qu'au-delà de la douleur physique je me sens craquer ?
Quelque part je m'en fiche parce que j'ai pris des congés, mais c'est une question de principes.
Me donner deux jours, c'est nier la difficulté de ce parcours, c'est ne pas tenir compte des 4 IAC, des 2 précédentes FIV, de la fausse couche.

Jusque là je n'ai pas bronché, mais entamer ma 3e FIV me file vraiment un coup au moral.

Je regrette que ce ne soit pas mon Supergygy qui se soit occupé de moi.

Ce matin, coup de fil du biologiste = 10 embryons mais 6 "prometteurs" (les autres sont amenés à crever dans les heures qui arrivent). L'écrémage a commencé.

Pour résumer je pleure donc : mon corps qui devient vieux, mes embryons de merde, la non prise en compte de ma détresse morale, l'échec qui s'annonce.

Que dire d'autre ? Que j'en ai vraiment marre, que je suis malheureuse, que je ne sais plus quoi faire de ma vie. Que je voudrais parfois arrêter de bosser, plaquer mon mec et me barrer je ne sais où.

J'ai l'impression d'être passée du mauvais côté des stats.

Du côté de celles qui ne prendront pas le train, et je ne sais pas quoi faire.

FIV3 = l'optimisme s'est vraiment fait la malle...

68 Comments

  1. Oh 🙁 depuis ce matin je fais que de pleurer aussi .
    Moi également je dit souvent que je ne l’aurai jamais ce train …
    Courage , cela fait du bien de craquer… De pleurer …

  2. Non mais c’est quoi ce billet, Mademoiselle ?… Vous z’allez me prendre illico 2 pancakes imbibés de Nutella, ce 3 fois par jour pendant les prochaines 72 heures. Et vous me venez me reconsulter en suivant pour la suite du traitement.

    Plus sérieusement… Haut les coeurs… UN ovocyte, il en suffit d’UN (dixit toutes mes gynécos, passées, présentes et à venir) : celui qui sera le bon et qui te donnera un petit bout de chou que tu pourras martyriser pour faire de beau billet bloguesques (mon "plus sérieusement" a désormais du plomb dans l’aîle 🙂 )… Pour une insuffisante ovarienne comme quoi, qui produit un pauvre follicule par cycle, 10 ovocytes c’est déjà une belle récolte. Et non à 33 ans on n’est pas vieille (t’es dingue ou quoi ?!!! et moi alors ?!!!), mais je te l’accorde en années-pma, on a l’impression de pointer à la carte vermeil (pire que les années-chiens, les années-pma).

    Quant aux docs, effectivement, ils ne sont pas tous également sensibles à la dimension humaine et émotionnelle de nos parcours. Mais d’autres sont chouettes… Regarde mon généraliste vient de m’arrêter pour la semaine à cause d’un gros rhume pour que j’arrive "en forme et reposée à [ma] FIV la semaine prochaine". Coeur quoi.

    Allez, toutes ces hormones te jouent un vilain tour. Et l’attente entre la ponction et le transfert est un des pires moments, oscillant entre espoir parce qu’on est enfin dans l’action, et peur de ne pas avoir, ou peu, d’embryons transférables… Repose-toi, aère-toi… Courage. Je pense à toi.

  3. Moi je trouve au contraire que c’est prometteur! 6 embryons dans la course, c’est très chouette!
    Tu sais, bien souvent plus il y a d’ovocytes, plus la qualité est médiocre. Alors on prie pour que ces 6 amas de cellules continuent de se battre. Transfert prévu pour quand???

    Jeudi je viens à la clinique pour mon contrôle. J’aurai les filles avec moi, mais si tu veux qu’on se voit, je suis dispo quand tu veux et où tu veux. Envoie moi un mail…

  4. Ce billet fend le coeur. :'( 6 prometteurs c’est bien non ? Je pense fort à toi et te serre fort virtuellement dans mes bras. Bcp de courage. Bisous

  5. Je sais que tu es au plus mal, que c’est dur, de vivre tout ça, mais 6 embryons ma belle, 6 prometteurs c’est beau et c’est très bien !! faut y croire!! les stats on s’en fout, il faut que vous vous en foutiez totalement, ne pas les regarder, on est pas des chiffres, et tes embryons sont bien là pour l’instant, alors confiance en eux!!
    Je pense fort à toi !

  6. tu diras que tu n’as pas pu prendre ce train quand tu auras utiliser toutes tes cartouches… tu es dans une sale période, j’espère que ton moral va repartir un peu plus haut… courage !!

  7. Et je ne pratique pas les dépassements d’honoraires 😉

    (bon, faut reconnaitre que tout ceci est bien plus facile à dire qu’à faire… Mis à part peut être les pancakes nutella)

  8. Coucou Angie,
    Je viens d’aller faire un saut sur ton blog et si j’ai tout compris, tu es en attente de résultat, en mode couveuse, alors je croise pour toi !
    J’espère qu’on l’aura ce train, parce que merde, on se les pelle sur le quai à attendre !
    Bises et courage

  9. Tout plein d’espoir , tu sais y a pas de lois dans cette galère, il suffit juste une fois que ça marche sans raison de plus ou de moins.Alors espère quand même !
    Quand au toubib et l’histoire de l’arrêt c’est des enfoirés franchement.C’est mieux de nous laisser nous reposer si on le sens.Vois ton médecin au besoin fais toi rallonger.bisous

  10. J’ai mangé mes pancakes et devine quoi ? Ben j’ai culpabilisé (tu veux rester nullipare toute ta vie et ressembler à une bonbonne !!!???)
    Sinon je suis bien consciente que c’est un chouette "score" 6 embryons pas trop pouraves… mon soucis c’est que mes embryons deviennent super moches à J3.
    Si je me fie aux précédentes FIV, je vais avoir de la chance si il m’en reste un à transférer…
    Idem pour mon âge, je sais que je suis une presque jeunette (encore quelques boutons sur la tronche et toujours pas de poil blanc sur la nenette) mais je suis très surprise du vieillissement de mon corps.
    En 6 mois, clairement, mon corps a vieilli (avant, stim 200ui = 21 ovocytes – là, stim 225 ui = 10 ovocytes)….
    J’adore la comparaison âge chien/ âge PMA !!!
    Je ne sais pas si ce sont les hormones qui me mettent mal mais c’est la cata aujourd’hui. Et pis ça ne s’est pas arrangé devant Sophie Davant, j’ai pleuré à chaudes larmes…
    J’en suis au stade où j’espère avoir un transfert pour avoir l’occasion de me barrer tranquilou de chez moi (si pas de transfert, j’annule mes vacances et je dit à mon boss que je retourne bosser).
    Pour me remonter le moral je vais me mater "Tout le monde en parle" en replay parce que Nicolas Bedos est mon gros fantasme du moment. <3 #si-tas-un-physique-a-la-bogdanoff-tu-m-intéresses
    On se console comme on eut ma bonne dame !
    Pffffff je raconte n’importe quoi aujourd’hui ! Je ferai mieux d’aller prendre ma douche et de démêler cette crinière de lionne (clodo) si je ne veux pas me faire lourder.
    Bisous
    PS. J’attend ta copie pour avant hier

  11. Coucou Val
    Si un seul de ces embryons tient la route alors je serai super contente !!!
    Mais là est la question ! Il y a de fortes chances qu’ils ne tiennent pas car ils sont toujours de mauvaise qualité… On opte pour la stratégie des blasto.
    Si rien à J5, pas de transfert. Mais au moins aucune FIV comptabilisée…
    Why not pour jeudi ! On se tient au jus
    Bisous

  12. Coucou Boule de Mousse,
    6 embryons c’est bien en temps normal, mais chez nous la qualité n’est pas au rdv.
    Je croise pour avoir au moins un embryon à transférer…
    Merci pour ton calin virtuel <3
    Gros bisous

  13. Merci Zelda pour tes encouragements !
    Il faut que j’essaye d’y croire mais en restant réaliste.
    Vu la qualité de mes embryons vers J3-J4, peu de chance qu’il y en ai plus d’un qui sorte du lot…alors je mise tout sur 1 (en gardant en tête qu’il y en aura peut être zéro !).
    Gros bisous 🙂

  14. Oui tu as raison Luciole 🙂
    Encore quelque(s) cartouche(s) devant nous et nous irons jusqu’au bout !
    Je trouve quand même la note hyper salée…et plus le temps passe, moins j’ai envie de songer à un plan B (adoption).
    Bisous

  15. ça me fait mal de te voir comme ça ma belle…Je croise sincèrement de toutes mes forces pour que tes embryons ne soient pas du tout "merdiques", mais de beaux et valeureux warriors. Il faut que tu craques de temps en temps. La cocotte-minute ne peut pas être constamment sous pression… Je t’embrasse.

  16. Merci pour ton message Eve.
    Je vais continuer d’avancer (pas le choix) même si j’ai de moins en moins d’espoir.
    Je ne sais pas trop comment gérer mes émotions, le travail, ma peine et tout le package qui va avec la pma. Je cherche des solutions pour aller mieux mais ce chemin est vraiment caillouteux (avec le ravin de chaque côté !) !
    Bon courage à toi aussi et gros bisous

  17. Coucou Nana !
    Merci pour ton message. Le craquage est nécessaire effectivement.
    Trop d’échec, de peurs, de stress…
    Par contre je viens d’aller jeter un coup d’oeil sur ton blog et…. waouh !!! C’est super !
    Mais je ne comprends pas pourquoi je ne reçois pas tes articles car j’étais persuadée d’y être inscrite…alors je viens d’apprendre tout cela.
    En tout cas cela semble en bonne voie !
    Je t’embrasse

  18. je ne sais que dire…. effectivement il n’en faut qu’un pour décrocher le fameux sésame…mais on est toutes bien placées pour savoir qu’il nous en faut peu pour nous abattre, qu’on se raccroche au résultat comme à notre vie…. tu sais le corps n’est pas une machine, alors il s’agit sûrement d’un concours de circonstance si ce mois il t’a fallu plus de dosages pour de "moins bons résultats" (on verra si cela est vraiment le cas hein !!!!!!)… vu ton parcours, je suis sûre que même lors des IAC tu n’as jamais eu les mêmes dosages… (enfin pour moi ce fut le cas…. j’ai eu un mois où j’ai réagi en 8 jours alors qu’avec mes OPK ma moyenne de stim était en 3 semaines ; )… nous ne sommes pas des sciences exactes. Pour ton arrêt, n’hésite pas te "rabattre" sur ton généraliste… pourtant en dehors des protocoles, ils sont parfois de très bonne écoute face à nos douleurs physiques et morales….Je retiens juste que tu comptes partir au soleil, sur une ïle et donc JOIE, REPOS, BONNE HUMEUR, SOLEIL, RESSOURCE … il y a bcp trop d’infos à interpréter de façon négative pour que tu sois dans l’énergie et le positif, mais je compte sur toi pour que demain tu voies tout cela positivement ; rien est perdu à ce stade, loin de là ; bisous

  19. Nan mais moi aussi j’ai chialé devant Sophie Davant (mais ne le dis à personne). C’est NORMAL, on est des bombes à hormones sur pattes (et pas des bonbonnes nullipare).

    Ecoute, FIV3 n’est pas FIV2 ni FIV1, c’est un nouveau cycle, on repart à zéro, l’histoire ne se répète pas forcément. Crois-y. T’auras peut être 2 putains de bombasses d’embryons, qui te feront de quoi t’occuper pour les 20 (25 ?) prochaines années de ta vie, avec nuits blanches, pédiatres et crises d’adolescence inside. Prends des grigris, fais des prières ou des odes au soleil, bref, envoie toutes les bonnes ondes positives que tu peux vers ces petites choses en devenir là-bas dans leur labo (dernière porte à droite).

    Et t’as le droit, juste parce que t’es dans la "fenêtre Spéciale Princesse" (c’est l’Espace Temps* qui sépare la ponction du transfert)
    de fantasmer sur QUI TU VEUX (ouais, enfin, à deux ou trois noms près)… Alors, enjoy… (sérieusement, Nicolas Bedos ?)

    * spéciale dédicace au BTFHFC (Bogdanoff Twins From Hell Fan Club)

    PS1 : Quelle copie ? Qué hier ? Han, j’ai oublié mon cahier de texte chez le gygy, Mamzelle. (#excusebidon)

    PS2 : attends, on avait pas dit "on n’évoque plus le poil blanc sur la nenette, tout ça ? si, hein ?…

  20. Je comprends si bien ton coup de blues… Mais 1/ Je ne pense pas que ton corps ait vieilli et que tu doives stresser pour ça, c’est juste que les cycles sont différents (c’est bien pour ça que dans la nature, même les "fertiles" ne tombent pas nécessairement enceintes du 1er coup…). Donc le nombre d’ovocytes obtenus n’est pas représentatif selon moi d’une pente descente… Quant à la quantité d’hormones injectées, j’avais lu qu’à partir d’un certain seuil, ça ne change pas grand chose. 2/ Si je compare avec la FIV-DO, beaucoup de filles n’obtiennent "que" 10 ovocytes de leur donneuse et forcément moins d’embryons – pourtant il y a souvent des bébés à la clé ! 3/ Les prochains jours vont être très durs, tu vas stresser pour l’évolution des embryons mais souviens-toi que tu as toujours obtenu au moins 1 blasto (inimaginable quand on est comme moi en insuffisance ovarienne). Et 1 c’est un sacré espoir (malgré tout…). 4/ Ben je ne sais plus, je suis en train de prendre l’apéro et mes neurones se décontractent… Ah oui, des bises de soutien !!!

  21. You’re right !
    Bon j’y met du mien quand même = osthéo, acupuncture, cd de relaxation, cd d’auto-hypnose, arrêt de la clope… c’est bien que j’y crois un peu…

    Nicolas Bedos, oui j’avoue. Je le trouve trop beau !
    Mais j’ai déjà noté qu’en période de stim je bloquais sur des mecs chelou (un mec de Koh Lanta il y a deux ans). Et comme je ne peux pas m’empêcher de fantasmer à voix haute "oh mais regarde cette bouche qui tue mon chéri !!!" Monsieur fait un peu la tronche "oh, mais tu vas te calmer oui !".
    Nicolas, si tu passes par ici, saches que nous avons déjà envisagé le don de sperme…

    Ah allez, t’as pas un fantasme à la con toi aussi ?

  22. Merci Cerise pour ton commentaire !
    Quand je dis que je vais partir sur une île, c’est en France. Je ne me casse pas aux Bahamas. Et pis si il n’y a pas de transfert, c’est annulation de =s vacances et retour au taf.
    Bon, si tu es là c’est que tu n’as toujours pas accouché…
    Je pense bien à toi !!!
    Gros bisous

  23. Eeeeeeh ooooh c’est quoi ça ? Nan mais dis donc. On remont sur son poney et on se motive le moral. Il y a des embryons et c’est bien ce qui compte. Tu vas y aller dans ce train, oui oui oui oui oui. Je t’embrasse fort.

  24. Ah ben comme ça j’aurais même pas besoin de nier que j’ai avoué un fantasme pareil ; bon ça c’est au cas où Loulou lirait ton blog… ou Nicolas Bedos… voire Joey Starr…. Oh wait… en fait tu viens de me casser mon plan avec Joey Starr !

    PS : oui, j’avoue, j’ai un faible pour les bads boys… Joey, James (Dean), Dylan (tout court)

  25. Slt. je trouve que tu es tres forte de plus en plus. Tu souffre mais tu y crois, tu as la foi et je trouve sa enorme. fai attention a ta sante et a tes nerfs. revien en forme. bisou

  26. Slt. je trouve que tu es tres forte de plus en plus. Tu souffre mais tu y crois, tu as la foi et je trouve sa enorme. fai attention a ta sante et a tes nerfs. revien en forme. bisou

  27. Mes petits nerfs en pelote de today and yesterday ont la capacité de déborder d’énergie vorace en ce moment, alors zou, de l’énergie, de l’optimisme et tout le tatoin je t’envoie, et des bises, et des poings au premier qui t’emmarde, et j’ajouterai bien du sel et du poivre pour que ces embryons prennent ! Bon, je me sens bien impuissante, mais si seulement une chose devait être faite pour te redonner de l’espoir et t’assurer un atterrissage rêvée, je le fais. Des bisous

  28. Encore une fois je ne sais pas trop quoi dire face à la détresse, les mots sont si dérisoires. Ca me fait de la peine pour toi tout ça. Et qu’en plus tu ne sois pas soutenue par la gynéco qui est quand même une des mieux placées pour savoir la difficulté du parcours.
    J’espère sincèrement que les 6 prometteurs ne se perdront pas en route et qu’ils te ramèneront l’espoir. Même s’il ne reste qu’une toute petite flamme d’espoir, s’il te plait, souffles dessus, entretiens là.
    Plein de courage !
    Gros bisous

  29. je suis désolée pour toi, mais moi je lis ton article avec optimisme il suffit d’un pour que ça marche, tu as 10 embryon et peut être que au final tu en aura 6, garde espoir

  30. Je suis un peu dans le même état d’esprit une copinaute qui avait la même gygy et qui a eu son transfert quinze jours avant moi viens d’accoucher et ça m’a foutu une putain de claque phénoménal
    Ah oui j’aurais pu accoucher dans quinze jours et non je suis vide..cette geu n’est finalement pas digéré et je me sens encore plus nul encore moins femme et encore plus inutile. ..j’ai vraiment peur de la suite et j’ai le cul entre 2 chaises entre hâte de reprendre fiv 2 et pas du tout envie de retourner dans ce que tu es en train de vivre car je suis tellement pas bien là que je crains mon état hormoné à mort
    Je te souhaite pleins de courage et je croise pour toi
    Bisous

  31. Comme c’est dur de conserver l’optimisme. Comme je te comprends. Cette impression de ne servir à rien, ne plus savoir quoi faire, pourquoi, comment. Et puis non, il faut avancer. Parce que bon, malgré tout la vie est belle et qu’elle mérite d’être vécue. Parce qu’il faut garder espoir. Parce que non, tu n’es pas une vieille peau (je suis plus vieille que toi…)
    Allez, je croise bien fort les doigts pour toi, comme le disent si bien les autres, un seul suffit. Et arrête de culpabiliser pour un pancake!!!
    Et plein de bisous!!!
    Pauline

    PS: j’ai un nouveau blog, j’essaie d’écrire ce que je ressent depuis quelques temps et ben c’est pas facile…. Mais ça fait du bien quand même. Je pense que tu connais ça toi aussi…

  32. C’est sûr que c’est difficile d’y croire encore après tous ces obstacles.
    Mais je croise tout ce que je peux pour qu’un petits héros survive jusqu’au bout.
    Sinon je crois qu’on a un peu les même goûts niveau hommes !
    Bisous positifs

  33. Hey! En ce moment, je suis en pause pma jusqu’à l’année prochaine, et je passe en coup de vent lire les copinautes de temps en temps. Pour moi aussi, la peur bien souvent de finir du mauvais côté des stats, d’autant que j’ai changé de centre de pma suite à mon déménagement et que le nouveau n’est pas très encourageant… Mais je me dis que même quand ça s’annonce pas forcément bien, notre chance peut être là. Il faut y croire, s’accrocher à l’idée que tous ces efforts, toute cette torture ne sont peut être pas vains. Nous avons autant droit à cette chance que quiconque. Courage, je croise pour qu’il y ait de beaux embryons à transférer, et que cette fois ci soit la bonne.
    Des bisous

  34. bonsoir cécile, je sais que je ne serai peut etre pas d’un grand soutien, cependant je voulais te dire que je pense bien fort à toi dans toutes ces épreuves et que je trouve au contraire que tu as bcp de courage de supporter tout cela. Cependant il ne faut jamais s’avouer vaincu! ton tour arrivera j en suis persuadée, simplement parfois les choses prennent plus de temps et c est rageant!
    gardes espoir, continue de te battre, je te fais de gros bisous Aline

  35. Je comprend tout à fait.
    On est dans un certain confort pendant les périodes de pause, alors se relancer dans tout ça c’est chaud !
    Tu penses reprendre quand ?
    Courage à toi aussi et gros bisous.

  36. Coucou Pauline,
    Oui il faut garder espoir, et aussi aller jusqu’au bout, au moins pour ne rien regretter.
    La pancake ne m’a pas fait tant culpabiliser que ça (j’ai fait tellement pire depuis !).
    Je suis allée sur ton blog mais je n’ai pas trouvé d’endroit où entrer mon adresse email pour recevoir tes derniers articles… tu pourras me dire si c’est possible ?
    Gros gros gros bisous

  37. Ah, en voilà une qui a de bons goût ! Il est beau mon Nicolas hein ?
    Remarque je ne suis pas difficile : il faut qu’il soit grand, bouche pulpeuse et si il a une barbe c’est la cerise sur le gâteau. Omar Sy me va bien aussi.

    Sinon, un petit héro s’est détaché du lot, et il est dans mon bidou !
    Bisous

  38. Merci Diane.
    Pas d’autre choix pour nous que de s’accrocher !
    Je te souhaite bon courage pour ce retour en pma.
    En quoi ton nouveau centre te fait-il douter ?
    Bises

  39. 2 jours d’arrêt après une ponction, je trouve ça vraiment radasse. Après ma ponction, j’ai eu des douleurs pendant une bonne grosse semaine. Et après j’ai eu des contractions. Les médecins ne se rendent pas compte qu’une FIV, c’est pas juste un vaccin contre la FIV.
    Je comprend que tu n’y crois pas. Mais parfois, c’est justement là que ça marche. On n’est pas des stats, on est des individus et tant qu’on a pas été au bout de ce parcours de merde, on ne peut pas savoir comment il va se terminer. Voilà, je t’embrasse et surtout je croise mes doigts.

  40. Oui 2 jours d’arrêt c’est quand même limite. C’est bête mais cela m’avant tout vexé.
    On gros cela signifie que notre parcours n’est pas bien compliqué. Et puis cela peut conforter mon boss dans l’idée que tout cela n’est qu’un petit problème de nana…(genre elle a ses ragnagnas et ne vient pas bosser).
    Merci pour tes pensées 🙂
    Tu es très attendue dans la région lyonnaise pour une séance de dédicace !!!
    Allez, viens nous voir la fille, tu es notre idole !

Laisser un commentaire