Les points sur les « i »

Remettons les points sur les « i »…  ou comment tenter d’éduquer un fertile qui viendrait se perdre sur ce blog…?

 

Sur le « i » de FIV 
Quand une FIV foire (ou une IAC) et qu’on l’annonce à son entourage, il y a souvent une suite de réactions en chaîne :

1/ Mine surprise, option « choquée« .
Faut-il le préciser ? Ca ne marche pas à tous les coups… même si on a + de chances de décrocher le gros lot qu’en jouant au loto (mais on a beaucoup plus de chance de marcher dans une merde de chien, en escarpins, dans le speed d’un lundi matin que d’avoir un test de grossesse positif ).
Alors toi fertile qui passe par là, si dans ton entourage tu as un couple de galériens de la procréation, ne fais pas une mine ahurie à l’annonce du résultat.
Ne dis rien, c’est mieux. T’as une chance sur 2 de faire une gaffe et tes banalités on nous les a déjà servies à toutes les sauces.


2/
La petite phrase qui va bien.  
Parce que je suis bien consciente que c’est difficile de ne rien dire…
Un simple « on a bien pensé à vous » ou  un regard gentil (mais pas plein de pitié) me conviendra.
Pas de : « oh naaaaaaaaan merde !!!  La prochaine fois ça va marcher j’en suis sur !! »

Parce qu’on sait que rien ne garanti que cela fonctionne la prochaine fois. La prochaine fois et toutes les autres d’ailleurs !


3/
 La petite phrase qui va pas bien.  
On la connaît par coeur. Rien que l’écrire me gonfle.
Mais comme je compte « éduquer » le fertile, alors je ne peux pas faire l’impasse sur LA phrase qui tue :
« Tu devrais moins y penser, ça va venir au moment où vous vous y attendez le moins« …
Dans le fond elle signifie quoi cette (putain de) phrase (de merde) ? Elle signifie : « si tu étais  moins hystérique, nerveuse, angoissée… ton embryon voudrait bien squatter ton utérus 9 mois ».  Et puis, va dire ça à une fille qui n’a plus de trompes ou à un mec qui a 100% de ces spermatozoïdes inaptes à la reproduction…

Ce qui m’amène à mon 2e point …

Sur le « i » de Miracle 
Selon ma mère le miracle c’est la fille de la cousine de la collègue de Duchmol, qui a eu miiiiiiiiraculeusement un chiard après 10 ans de galère (y’a aussi la version, « est tombée en cloque un mois après avoir adopté »). 

Si un jour il y a « miracle » dans mon foyer, alors 9 mois plus tard il y aura un test de paternité… Le miracle porte souvent un autre nom = l’adultère
« 5% des bébés n’auraient pas pour père biologique celui qui,  penché sur le berceau pense l’être. » (selon Jared Diamond, spécialiste de la biologie de la reproduction).
Énorme ! 
Je serais curieuse de savoir combien de ces 5% sont des miracles… 

 

Sur le « i » de tristesse (parents et potes vous êtes ciblés)
Je ne suis pas triste. Je le crie, je le gueule et personne  ne semble vouloir entendre cela (Papa, maman…).

Je vais bien. Franchement. Je suis même ultra positive, reboostée, bien décidée à profiter de cette accalmie.
Je m’en étonne moi-même. Et vous me faites bien sentir que cela vous étonne aussi (et que ce n’est pas bien normal).
Cet échec est passé très loin au-dessus de mon crâne.
Vais-je avoir le fameux retour de bâton comme on me l’a dit ce week end ?
En attendant (le retour de baton), évitez de me demander si je vais bien de manière un peut trop insistante, c’est  bien le genre de truc qui me fait chialer… Et puis je ne suis pas toute seule dans cette affaire.
Zieutez plutôt du côté de Monsieur…on oublie souvent qu’il fait partie de l’équation.

 

Certains se diront certainement (et justement) que je n’ai pas oublié les points sur les « i » de rabat-joie… mouai…,y’a du vrai.
Je sais que la plupart des ces fertiles sont démunis face à notre problème. Ils essayent de bien faire, de nous rassurer. Je sais que mon billet est un coup d’épée dans l’eau, que je ne vais « éduquer » personne car je prêche des convaincues… Mais voilà, je peux définitivement tourner la page de cette FIV1bis ratée.

 

Letter-I.jpg

38 Comments

  1. Je suis bien d’accord avec tes points sur les « i » !!
    Ce n’est pas facile de se sentir compris… L’empathie tourne souvent à la maladresse, voire carrément à la grosse c*nnerie !!

  2. Et vlan, c’est ça qu’est la vérité !

    Ce midi j’ai mangé avec une collègue et elle me dit: tu sais faut pas y penser, ca viendra ! et PAM, je te lis et je retrouve ces même réflexions… quand on ne sais rien on se tait, car moi aussi
    ca me gave, et je préfère entendre mille fois un « désolé pour cet échec » par qqun qui sait ce que c’est, que par qqun qui ne sait pas.

  3. C’est rigolo, j’ai mis la même chose ce matin sur mon blog concernant la conne ou bienveillante (à chacun de choisir), que de ne plus y penser hop la copine de truc est tombée enceinte, et toute
    autre sorte de conneries sur l’adoption. Les gens se sont donné le mot en ce moment pour redoubler de phrases toutes faites!
    Au fait, tu as bien arrosé ton code (enfin, il s’agirait pas de le perdre tout de suite hein!)?

  4.  » Et puis, va dire ça à une fille qui n’a plus de trompes ou à un mec qui a 100% de ces spermatozoïdes inaptes à la reproduction… » 2 trompes bousillées et j’atteste!!! j’ai tellement entendu
    cette phrase que je pourrai en devenir violente… ça et aussi le fameux « bah c’est bon t’en auras un d’enfant y’a l’adoption au pire »

  5. chacun réagit à sa façon, il n’y a pas vriament de « normalité » je crois…
    je te souhaite de rester sur cette pente ascendante le + longtemps possible!:)

  6. Bien dit 28JEDB !!!
    J’ai vraiment envie d’imprimer ton article et de le distribuer à tout va, le placarder partout, m’en faire des t-shirts et le punaiser au dessus de mon bureau.
    Des gros points sur leurs i, à tous ces gens qui croient tout savoir.
    Bisous

  7. Bonjour
    Je lis votre blog depuis plusieurs mois maintenant, j’ai atterri sur des blogs PMA via un blog chroniques totalement par hasard.
    A ce moment là, on a appris les difficultés d’un couple d’amis. Voulant essayer de connaître leur parcours, j’ai plongé dans la lecture de ces blogs.
    J’ai découvert les traitements, l’attente, les échecs, la souffrance, la colère, les phases où ça va, puis où ça va moins bien, etc…
    Et maintenant je me retrouve à devoir annoncer ma grossesse à ce couple d’amis. Et donc oui, je ne sais pas comment le dire, je sais qu’elle aura mal, qu’elle va pleurer et c’est dur d’être à
    l’origine de ses larmes. Elle n’y est pour rien dans ma grossesse, je n’y suis pour rien dans leur difficulté, mais bon faut cracher le morceau.
    Je me refuse à tarder davantage, je m’obstine à vouloir leur dire en même temps que tous nos autres amis. J’ai bien compris une chose, oui ça fait mal de l’apprendre, mais ça fait encore plus
    mal
    d’être mis de côté.

    Alors tout ça pour dire que cet article m’aide beaucoup à moi la « connasse de fertile » (concevoir en C6, je suppose que je fais partie de cette catégorie) – il n’y a pas de rancoeur de cette
    expression, je la reprend juste parce qu’elle est beaucoup utilisée sur les blogs PMA – pour comprendre ce qu’un couple en difficulté ressent.
    Non ce n’est pas un coup d’épée dans l’eau.

    Comme vous le dites si bien, les fertiles ne peuvent pas comprendre, on imagine oui, mais on ne comprend pas, ça c’est une certitude, à force de lire ces blogs, je l’ai bien saisi.
    En attendant, j’ai ça à annoncer et je cherche les mots juste. Je me demande s’il existe les bons mots pour annoncer ça.

    Désolé pour le pavé, mais il fallait que je dise que les blogs PMA ça sert aussi aux fertiles à mieux comprendre leurs amis, à défaut de les aider, ça m’aide à mieux les écouter.
    Si vous avez des conseils pour cette annonce, je suis preneuse. Pour vous, ils seront peut être des évidences, mais pour moi, ils seront les bienvenus.

  8. Oh oui, il y a souvent de la maladresse ! Les gens sont pour la plupart plein de bonnes intentions mais tellement souvent à côté de la plaque ! 

  9. Et oui ! En fait dans cette histoire c’est encore une fois à nous de relativiser et prendre sur nous.
    On ne peut pas les envoyer bouler sous prétexte qu’on est susceptibles… mais on peut un peu les éduquer (les infertiles proches) pour qu’ils limitent les réflexions trop connes.

  10. J’ai lu !!! On a toutes entendu des conneries cette semaine.
    On peut lire l’exaspération sur pas mal de blogs…
    Oui j’ai fêté le code… avec un petit pinot noir (je sais que ça te parle) et une bonne bouteille de champ’ cuvée 2000 (il était temps de la boire) …et de la lyonnaiserie dans mon assiette…
    (avantage N°1 à ne pas être enceinte = vin + charcut’)… 

  11. Oui, parce que majoritairement on a toutes et tous une raison scientifiquement connue qui explique notre infertilité. Quant aux infertilités inexpliquées, c’est encore pire de leur balancer ça
    dans la tronche… ça revient vraiment à dire : « c’est de ta faute »…

  12. C’est certain, on réagit tous de manière différente. 
    Je profite de ma situation actuelle (bien dans ma tête) car cela peut changer.
    Mais il y a eu comme un déclic : « tu seras heureuse que si tu le choisis » ou un truc comme ça.
    Et là j’ai vraiment choisi !

  13. Hello ma belle,
    J’ai lu que par chez toi il y avait les mêmes cons qu’ici…
    Pfff… pas le choix, il faut supporter, on ne peut pas tous leur casser la gueule !
    Remarque c’est bien pour nous : on se bonifie au fur et à mesure que les mois passent.
    Nous deviendrons des modèles de patience et des filles compréhensives et tolérantes.
    Par la suite nous serons des mamans heureuses et conscienteS de leur bonheur.
    Bref, des nanas trop bien, trop top ! Encore mieux que maintenant, et c’est dire !

  14. Merci, moi aussi j’adore mon « I » de miracle.
    D’ailleurs c’est ma nouvelle réponse toute faite.
    Généralement cela met les gens très mal à l’aise (et 1 point partout !).

  15. Bibichounette,
    Merci pour ton commentaire qui me touche beaucoup !
    Tu es l’amie qu’on souhaiterait toutes avoir ! Rien que ta démarche en dit long sur votre histoire d’amitié.
    J’allais oublier : Félicitations pour ta grossesse !
    Certes les infertiles sont un peu aigries sur les bords, mais ne sont pas toutes de grosses salopes (disons qu’elles sont autant salopes que les fertiles) ! 
    Ton amie sera certainement ravie de te savoir enceinte.
    Une grossesse c’est toujours une bonne nouvelle.
    Cela va par contre lui renvoyer son image d’échec, et c’est ça qui est difficile.
    Mais une fois l’annonce passée, elle s’en réjouira.
    Tu as raison de ne pas vouloir laisser trainer cela, de vouloir lui dire en même temps qu’aux autres potes.
    En fait, t’as tout pigé ! T’es une pote TOP ! 
    Je vais cogiter à tout cela, et je te promets de revenir vers toi avec des conseils pas trop cons… 

  16. Moi c’est la phrase, « y’a pas d’raison », qui a eu tendance à m’horripiler pendant la FIV. Si, précisément, il y a 10 000 raisons que ça ne marche pas… et d’ailleurs ça n’a pas marché…

  17. Concernant la « petite phrase qui va pas bien », j’ai justement mis les points sur les i à ma mère quand je l’ai appelé après notre test négatif pour l’IAC n°3. NON, arrêter d’y penser n’est PAS
    une solution/option/traitement. OUI ça fait mal à entendre. On verra si elle a pigé à la prochaine….

    Ton « i » de Miracle m’a fait rire (jaune) car j’avais justement lu un article sur les familles qui s’arrangeaient entre elles pour qu’il y ait un « miracle » (genre avec un cadet qui vient au secours
    de son aîné).

    Des bisous

  18. Je découvre ton blog et ce billet… J’ai du mal aussi avec ceux qui me disent « mais tu es sure que les hormones à répétition, c’est bon pour toi? » ou « mais vous êtes deux, c’est beau déjà, surtout
    vous laissez pas envahir par la tristesse, sinon l’enfant viendra pas »… Pffff c’est suffisamment compliqué pour ne pas culpabiliser un peu plus. Le coup du miracle est sans doute bien trouvé 😉

  19. Oui, c’est ça, vos gueules. En même temps, je me mets à leur place quand un collègue m’annonce un cancer dans sa famille et que je ne sais pas quoi dire… Eh, good news, il semblerait que, grâce à
    angediles, j’aie pu installer un abonnement sur mon blog. C’est pas beau ça ?

  20. Noooooooon !!!??? ah ben le coup du frangin qui vient donner un coup de main (pour ne pas dire autre chose) c’est fort !!! 
    Rassure-moi, ton article parlait des us et coutumes de la France profonde aavant le siècle dernier ?! 

  21. Oui ces phrases-là aussi sont insuprotables !
    L’an dernier je suis allée voir une acupunctrice qui m’a dit : « vous êtes trop stressée, bébé ne veut pas de vous, il ne veut pas s’installer »… J’ai fondu en larme et elle m’a filé l’adresse
    d’un psy… connasse !
    Heureusement depuis j’ai rencontré le Dr CharMing (osthéo-acupuncture-médecine chinoise) qui a des mains de fée et une gueule d’ange… 

  22. C’est évident qu’on doit faire des bourdes dans d’autres domaines.
    Globalement quand un sujet délicat est abordé, j’essaye de tourner ma langue 7 fois… je crois beaucoup en la communication non verbale. Un geste, un regard… dans la « vraie vie » le côté mélo
    des situations me gonfle, et je suis mal à l’aise dans les conseils et le réconfort. 

    Super googd news ! Je vais de ce pas m’inscrire à ta newsletter !

  23. Je le sais… c’était mon coup de gueule (pas vraiment objectif, en mettant tout le monde dans le même panier). C’est ça le gros avantage de s’épancher sur un blog = les autres permettent de
    relativiser sur beaucoup de sujets.
    Merci pour vos commentaires, je pense qu’ils me rendent tous les jours un peu moins conne…  enfin j’espère…

  24. salut !!
    ici la connasse de fertile qui t’écrit 😉
    j’aime toujours autant te lire.
    depuis que Laurent est là, la question qui est sur toutes les lèvres :
    « tout c’est bien passé ?? »
    et là je réponds : OUI, on n’a pas subi les tests, pas de IAC, pas de FIV, pas d’adaption !!!!
    c’est pas moi qui faut féliciter, c’est toi et toutes les FIVettes, vous êtes formidables, vous êtes de VRAIES femmes, je vous admire !!!!
    aujourd’hui je t’embrasse toi et toutes les autres

    et non, ohhh non je ne te lache pas, jamais !!!!

  25. Coucou Minigigi ! Je vois que tu as retrouvé ta connexion internet !
    Je sais que les copines de la 1ère heure ne me lâchent pas ! Même si depuis nos premiers mois d’essais bébé de l’eau a coulé…
    Enormes bises !

  26. coucou Cécile je lis ton blog telle une petite souris…..Et je voulais aujourd’hui réagir sue le message de BIBICHOUNETTE
    Mon parcours 5IAC toutes —
    Agrement adoption 6 FIV et 3 tec 2FC suite FIV mais une petite Azilis est née au terme de ma 6 eme FIV
    Reprise des ttt depuis un an avec 1 TEC 2FIV +++ mais 2 FC et FIV 9 en cours………..
    PFFFF Bibichounette tu m’a fait bien pleurer, je ne sais pas si c’est les hormones de mon ttt en cours qui me fait ca mais crois moi j’aimerais avoir moi aussi une « connasse » d’amie fertile comme
    toi
    je suis profondément touchée de ton interet pour ce sujet qui finalement ne te touche pas directement
    je trouve ta démarche très généreuse, te plonger dans ce monde de folles aigries et jalouses alors que finalement tu vis les plus beaux instants de ta vie je n’ai qu’un mot a te dire WAHOUUUUUUUUU
    Elle a beaucoup de chance ta copine infertile de t’avoir comme amie, et je suis sure que tu trouveras les mots justes pour lui annoncer…… montre lui juste que tu te sens génée vis a vis d’elle
    ca suffira a lui faire comprendre que tu prend part a sa peine…. et que tu ne veux pas le mettre de coté comme une bete etrange……….. Merci Bibichounette pour ce beau message que tu as
    laisser ici Malgré les larmes que tu as du faire monter a plusieurs d’entre nous ici.
    Lilitte

  27. Merci pour ton petit mot !
    J’avais lu la bonne nouvelle en début d’année … je suis contente de savoir que ça « roule » pour toi !
    Rassurée de savoir que les miracles peuvent avoir lieu !
    Une petite touche de magie dans le monde rude de la PMA ne fait pas de mal… 

  28. Je démarre doucement sur les blogs et je suis tombée sur le tien en faisant des recherches sur d’autres blog concernant ce « fabuleux » (désolé, j’ai l’impression d’être un peu cynique aujourd’hui)
    parcours PMA. Je voulais juste rebondir sur…
    Le miracle… je crois bien que c’est la phrase qu’on ne peut plus entendre, doudou et moi!
    « Oui mais tu sais moi je connais quelqu’un qui a réussit alors qu’ils n’y croyaient plus »,  » Et machin, après les 4 FIV, dépression et ils partent en vacances et hop au retour, elle attend des
    jujus »…
    Qu’est ce que je dois comprendre?! J’dois arrêté d’y croire, m’acheter une corde et partir à Honolulu??!!!
    Pfff

  29. Coucou Thalahade,
    Cette phrase est détestable !!!  
    Et puis tu as aussi « ils sont partis en Chine/Russie/Colombie pour adopter un enfant, 2 mois après, elle était enceinte »… même mon médecin généraliste m’a sorti une connerie comme
    ça… 

Répondre à Annuler la réponse.