La décision est prise, on veut un bébé !

Il était une fois, un gars, une fille qui s’aimaient tant qu’ils décidèrent de faire un bébé.

Rien de bien compliqué. 30 ans, en bonne santé, un bon boulot, un chouette appartement, une bonne bande de copains, la vie est belle.

On se met à l’oeuvre, emplis d’espoir et d’optimisme, pour accomplir ce qui nous semble alors être à la portée de tous.

Dès les premières semaines d’essai je ressens le poids de l’attente, mais j’y crois, d’ailleurs mon corps aussi y crois tous les mois en m’envoyant ce que j’interprète comme des signes évidents de grossesse.

Je me paye même le luxe de rêver à mon ventre rond, l’été de préférence, pour pouvoir mettre de belles robes et marcher dans la mer. Non l’hiver ça ne me tente pas d’être enceinte. Comme une petite fille capricieuse je pense alors que j’ai le choix de programmer ce bébé pour qu’il arrive lorsque moi je l’ai décidé. Oui je fantasme !verbaudetrobegrossesse.jpg

 

Pourtant malheureusement au bout de 28 jours, le verdict tombe. Toujours, décevant, frustrant.

Après 6 mois d’essais infructueux je m’impatiente, je voudrais que ça aille plus vite.
Alors on fait « ce qu’il faut » pour optimiser nos chances de concevoir un bébé :

– une meilleure hygiène de vie (terminées les soirées arrosées et l’overdose de clopes)
– prise de température tous les matins à heures fixes

– des vitamines pour Lui et moi.

– des câlins programmés aux dates clés.

 

Autour de moi les ventres s’arrondissent, les annonces de grossesses pleuvent. A écouter toutes ces couveuses, il suffit juste de ne pas trop y penser et de se laisser aller.

 

Nous on décide de consulter au bout de 10 mois.

Laisser un commentaire