Un examen complémentaire : la fertiloscopie

Quelle chance d’habiter une grande ville ! 

Pas pour faire les boutiques ou aller voir des concerts, mais surtout parce que tout semble plus simple.

Les délais et les distances sont raccourcis.

Depuis le début de cette aventure je parcours les forums et lis de nombreux témoignages de femmes qui en plus de la souffrance liée à la difficulté d’avoir  un bébé, doivent subir le stress des voyages pour aller simplement faire une écho ou voir un spécialiste.

only-lyon-bellecourEt puis ma chère ville, tu mets à mes pieds THE spécialiste de la fertilité qui a mis en place une technique d’examen non invasive : la fertiloscopie !

Cette technique permet de faire 80% de ce que l’on peut faire avec une coelioscopie mais c’est beaucoup moins invasif car pratiqué par voie naturelle. 

Dans son cabinet je suis intimidée car il a de nombreux diplômes accrochés aux murs et de tous les pays. Je sais que maintenant je suis prise en main.

La fertiloscopie est programmée pour le début du mois de Novembre 2011.

J’ai hâte que cette année se termine, ainsi que tous ces examens, pour qu’on puisse enfin se mettre vraiment au travail !

 

Je rentre en salle d’opération vers 8h du matin. 20 minutes plus tard, c’est terminé. Vers midi mon Spécialiste (on va le nommer ainsi) vient me faire le compte-rendu : trompes trop étroites, nous allons tout de même devoir faire la coelioscopie !

et crotte !

 

Laisser un commentaire