En retrait(e)

Weekend au bord de la mer.
Le cœur n'y est pas, je n'ai envie de rien.

Nous partons toujours hors vacances scolaires. Pour éviter les smalas de touristes bruyants accompagnés de leurs chiards.

Finalement on se retrouve entourés de retraités et de jeunes parents avec poussette.
Eux aussi recherchent le calme (ou plutôt évitent le raz de marée des juillettistes et aoûtiens).

Nous n'appartenons à aucune des deux catégories. Nous sommes les "en retrait".

Pour la première fois j'ai ce sentiment qu'il faudra qu'on s'y fasse. Qu'on passera de la catégorie "en retrait" à "en retraite", sans connaître les phases "primipares qui veulent rester au calme" et encore moins "smala bruyante".

Je crois que ce weekend j'ai vraiment réalisé que nous ne serions peut être jamais parents.

Bizarrement cela m'a semblé être une évidence. L'évidence s'est pointée entre deux blagues vaseuses (toujours les mêmes) sur le fait que "chouette" je peux bouffer des fruits de mer et picoler parce que je ne suis pas enceinte.
Le tout accompagné d'une clope, sinon c'est pas drôle.

Tout cela est tellement pathétique. Cette scène je l'ai vécue tellement de fois.

Alors la culpabilité s'invite, et puis les larmes discrètement derrière mes lunettes de soleil.

Dans l'après midi c'est l'ado complexée que j'ai été un jour qui se pointe.

Quelle conne d'avoir pris ce maillot de bain deux pièces (et ma grosse t'as pris 6 kilos depuis ta dernière baignade !).

Pauvre fille qui ressemble à un veau avec le bide qui dégueule de tous les côtés.

Pauvre fille qui est restée en robe sur la plage à complexer devant des cagoles de 15 ans sa cadette.

Pauvre fille qui re-chiale au resto le soir en disant à son mec "je veux voir mon chat".

(Ben oui, tant qu'à faire il faut gâcher aussi le weekend du mec).

Alors Monsieur traîne sa grosse qui fait la gueule.

Et puis il se met à faire la gueule aussi, mon pessimisme est contagieux.

Je réussi à le convaincre qu'on devrait réviser nos projets de vie.

 

Le weekend se termine tristement. Pimenté par une petite engueulade sur le chemin du retour sur le thème "tu ne me comprends pas".

 

Aujourd'hui nous sommes d'accord sur une chose : nous voulons investir dans un logement secondaire dans notre ville de vieux préférée (cf, la photo).
Notre budget "gosse" va passer là-dedans (plus besoin de chercher un logement avec 3 chambres, notre F3 suffira). On ne veut pas crever avec des billets sous le matelas (c'est une image hein !). Et comme on va crever tôt (cancer du fumeur, dépression) alors on va accélérer un peu le mouvement.

 

 

Plus sérieusement (et parce que je ne veux pas que pensiez que je suis complètement dépressive et au fond de la gamelle), il nous faut d'autres projets. Réalistes. On doit se projeter sur autre chose.

 

 

Nous sommes de jeunes retraités.

 

 

 

>>> Sinon pour quand même faire le point sur FIV2-TEC1, et bien ma seconde écho de contrôle sera mercredi. J'ai du mal à suivre ce traitement qui est contraignant (3x par jour) et me file des p*tains de boutons dans le décolleté (la dernière fois que j'ai eu cela, je pense que je devais danser sur du Ace of Base à une boum).
>>> J'ai suivi toutes vos aventures mais n'ai absolument pas le goût actuellement de commenter vos billets. Mais je vous accompagne en pensées…

 

 

 

Entre lac et montagnes (74)

Entre lac et montagnes (74)

48 Comments

  1. Coucou ma belle… j’attendais ton billet avec impatience… oui je sais j’aurai pu envoyé un mail pour prendre de tes news mais j’ai pas osé 🙁
    Il faut pas baisser les bras… rien n’est encore perdu! Je sais que c’est dur de garder espoir MAIS il le faut… Je pense fort et mes doigts et ceux de mon mari sont croisés pour vous. Gros bisous

  2. Je reconnais bien Annecy ?!?!
    Aujourd’hui pour moi c’est J1 du FIV2-TEC2.
    Je crois qu’on va encore se suivre de près…
    Je croise les doitgs pour toi.
    Redonne nous de tes nouvelles vite vite. Bisous

  3. Je suis contente d’avoir de tes nouvelles !!!
    On essaye de garder espoir mais je crois que les weekends et vacances me dépriment car je n’arrive pas à en profiter. Mais je sais que je vais remonter la pente (pas le choix, le transfert d’embryon approche).
    Et toi, comment vas tu ? N’hésite pas à venir me donner des nouvelles par mail !
    Gros bisous

  4. Oui tu as bien reconnu Annecy ! C’est à moins de 2h de chez nous et on aime beaucoup y aller.
    On pense sérieusement se trouver un pied à terre là-bas (à moins qu’on trouve une petite baraque dans la Drôme ce qui pourrait être le pied aussi).
    Je croise pour ton TEC, effectivement on va se suivre de près.
    On se tient au courant et on s’envoie mutuellement des bonnes ondes…ça va le faire !
    Bisous

  5. C’est un très beau projet ! Mais on rationalise : il reste ce tec + 2 Fiv remboursées par la sécu… et ça fait déjà beaucoup de possibilités ! Par contre, ton traitement pré-tec, il est très long ou ça n’est qu’une impression ?

  6. Hello miss,
    Allez un peu de courage, faut mettre toutes les chances de votre côté pour ce TEC!
    Je sais que c’est dur, qu’on a souvent envie de baisser les bras mais il faut continuer à se battre.
    Des bises, je pense à toi et espère que tu vas retrouver de l’énergie pour accueillir ton petit findus!

  7. Oh ma chérie… "Monsieur traîne sa grosse qui fait la gueule", "le tout accompagné d’une clope", les larmes derrière les lunettes de soleil, ce talent pour se gâcher la vie et ce découragement qui s’insinue partout même quand on essaie de faire comme si… Je connais bien tout ça. J’espère que ça passera, idéalement que ça passera parce que dans quelques mois tu seras catastrophée à cause de ton crédit pied à terre + budget gosses, mais dans tous les cas que ça passera.
    Quoi qu’il en soit, c’est bon de te relire. Je t’embrasse fort, et comme je penserai à toi à mon prochain apéro – fromage au lait cru – clope (dès que je suis plus sous antibios. héhé.)…

  8. Petit passage à vide, c’est normal…. Mais il y a encore un petit peu d’espor, tant que tu peux encore essayer, ne perds pas ce si petit espoir ou ce grand espoir, à toi de choisir !!!!!!

  9. Hep Hep Hep! C’est quoi cette vilaine baisse de moral??????
    Biensur que vous aurez vos minis chiards à vous! Qui vous foutront la honte dans les supermarchés, et qui vous obligeront à prendre vos vacances en plein mois d’août avec la cohue!
    Il faut rester optimiste, sinon, je t’envoie chez le psy! (oui, c’est la menace que je confère à Chéri à chaque fois qu’il a une vague de pessimisme = souvent. Et ça marche pas trop mal). Alors fait bien gaffe!!!!!!

  10. J’étais dans le même état que toi à Majorque l’été dernier. J’ai quasiment réussi à pourrir nos vacances (comme si notre vie n’était pas assez pourrie comme ça). Même pensée aussi : réaliser qu’on ne sera jamais parents un jour. Je crachais systématiquement sur chaque poussette que je croisais (virtuellement hein !). Bref c’était pas la joie. Donc je comprend que trop bien ta position de "en retrait". difficile pourtant de pouvoir se mettre en retrait réellement !
    Mais vous êtes en train de trouver le bon chemin : vous projeter dans d’autres projets. ça aide super bien pour le moral et ces projets là ont 100% de chance de se réaliser.
    Au fait, c’est où votre ville de vieux ? Je trouve la photo magnifique.

  11. Oui je sais tu as raison. D’ailleurs la plupart du temps je suis dans un état d’esprit assez positif (enfin, positif n’est pas le mot, alors je vais plutôt dire "objectif"), mais en ce moment je me laisse un peu déborder.
    Ce putain de problème d’infertilité me gâche les meilleurs moments et j’en ai marre.
    Pas de répit pour nous, c’est omniprésent.
    Je sature un peu de tout cela.
    Et oui ce traitement n’en fini pas !!! Je préfère mes bonnes vieilles piqûres parce que le Synarel me sort par les trous de nez (ah ah ah) et j’ai des boutons horribles dans le décolleté !

  12. Vos messages me redonnent déjà beaucoup de courage !
    Et puis je me dis que quelque soit mon état d’esprit, si le findus veut s’installer il s’installera (l’inverse est aussi valable : tu peux mettre toutes les chances de ton côté, si ça veut pas…).
    Je vais retenter la méthode "politique de l’autruche" qui me convient bien : essayer de songer à tout cela un minimum et dédramatiser. Même si je sais qu’à un moment tout cela ressortira (en vacances ou à un moment sensé être "heureux").
    Je t’embrasse

  13. Ton mot me touche beaucoup.
    Oui tu as raison "un vrai talent pour gâcher sa vie".
    Tu crois que c’est ça l’effet Lisbeth Salander ?
    Elle va nous lâcher un jour cette salope ?
    Pourquoi elle se pointe toujours aux moments "heureux" ?
    Vivement l’interdit bancaire à cause du crédit + moufflard !
    Je rêve de voir bambino tremper ses petits petons dans l’eau gelée (= future maman sadique).
    En attendant que ce jour arrive… je ne sais pas comment finir cette phrase… ben je vais tenter de survivre (le mot est un peu fort) sans aller jusqu’à la cirrhose ou l’ulcère ou encore la rupture.
    Sur cette note très positive je lève mon verre à toi Madame Pimpin, copine de galère, pour que la cigogne bouge vite son gros boule jusqu’à l’océan atlantique (en passant aussi par chez moi et les copinautes du coin) !

  14. Oui il y a de l’espoir.
    Mais étant peu encline à la déprime, je ne sais absolument pas la gérer.
    Quand je broie du noir j’ai besoin de toucher le fond pour ensuite pouvoir relativiser.
    Mais j’ai les boules que tout cela se soit passé pendant notre escapade en amoureux…
    Bisous

  15. Rho merde, il faut que je fasse gaffe ou un matin tu vas vraiment débouler avec tes 2 zezettes et vous allez m’envoyer voir un psy pour de vrai (ou le Grand Marabou !).
    J’angoisse déjà à l’idée que mes chiards me foutent la honte !
    C’est un gros défaut chez moi, j’ai très facilement honte.
    Chéri se moque de moi car c’est très extrême (suis du genre à pas parler fort à la maison de peur que les voisins entendent).
    Mais je pense qu’avec les enfants on est vite blindés niveau honte…
    Bisous à vous 4 !

  16. Ah si seulement je pouvais cracher pour de vrai sur les poussettes (et sur les mères qui viennent d’accoucher mais font à peine 45 kilos) !!! 🙂
    J’avais aussi déconné l’an dernier en gâchant une semaine de vacances à Lisbonne, mais depuis j’avais toujours réussi à gérer les séjours en amoureux.
    Ce nouveau projet nous occupe déjà car Monsieur est à fond et veut aller visiter un appartement ce vendredi (ça va presque trop vite ! – jamais contente la meuf).
    Cette ville de vieux c’est Annecy.
    C’est magnifique et aussi agréable l’hiver que l’été (lac entouré de montagnes, pistes de ski pas loin).
    Il y a des canaux en centre ville, c’est très romantique.
    Si tu as l’occasion d’y aller n’hésite pas !
    Bisous

  17. J’ai oublié que j’adore cette ville de vieux aussi, et son lac bien agréable en été. Alors on vous louera votre appart une semaine si vous voulez! Wahhouuu! ça vous enlève une épine du pied pour le remboursement du crédit!!!!

  18. Merci, tu es une âme très charitable !
    Je devrais peut être faire un appel aux dons sur le blog … parce que si on achète celui que Monsieur a repéré (oui, déjà) et bien il faudra bien installer un jacuzzi sur cette terrasse de presque 40 m² !!!
    Tout ceci me donne presque envie de ne jamais avoir de gosse… (dois-je préciser : LOL !?).

  19. Tes mots me touchent…
    Je comprends votre besoin de faire d’autres projets. Nous envisageons d’acheter une maison d’ici quelques mois, ça nous permet de parler d’autre chose et de vivre, tout simplement.
    Courage pour le TEC !!

  20. Ohhhh :/ ton post me rend triste. J’espère que les projets en question vont vous permettre de patienter plus sereinement et qu’au bout il y aura ce que vous attendez depuis longtemps, fonder une famille. Bisous de réconfort

  21. J’ai été très touchée par ton article… Peut-être car moi aussi je n’arrive pas à profiter (du moins pas pleinement) de ces moments, qui devraient être des beaux moments. Je trouve que vous avez un beau projet avec votre résidence secondaire. J’espère que ça va mieux, et que tu reprendras vite espoir, il y en a encore ! Bises.

  22. Mais oui c’est tout à fait ça, c’est elle cette connasse de Lisbeth avec sa vie de marde qui peut pas s’empêcher d’appuyer sur ce qui nous fait mal. Point de cirrhose ni de rupture, on se serre les coudes jusqu’à ce qu’on en soit rendue à tremper nos rejetons respectifs sur les rives de l’Atlantique ou du Lac d’Annecy. Des gros bisous !

  23. courage ma belle!!! Ne te laisse pas abattre! Ne laisse pas cette histoire gâcher les moments que vous pouvez prendre tous les 2. Je crois qu’il reste des options avant la retraite, et puis dis-donc, 44 ans de cotisations bientôt si j’ai bien suivi 🙂 Je t’ai envoyé un truc nul pour te faire rire un peu. Je débarque le 22 juillet, j’ai hâte de te voir. Je pense très fort à toi ma belle. Le tic-tac me touche de plein fouet pour la 1ère fois cette année… Il faut faire face! bises comme à Aix

  24. ton mots me touche ma belle, sincèrement…
    si je pouvais aider dame nature et ce tit findus a s’accrocher crois moi je le ferais, Malheureusement ce putain de parcours de merdre est loin d’être facile et toi, et vous toutes les futurs mamans vous ne le savez que trop bien… mais il ya un truc que je ne veux pas que tu envisage c’est de dire que on ne sera pas parents, moi j’ai la conviction que vous serez un papa et une maman. Que tu le pense et que ça vient dans un coin de ta tête est tout a fait normale, je me suis dit la même chose, on se prépare toujours au pire, pour se preparer, mais tu te prépares également au plus bon moment de ta vie, car tu continue malgré tout ce parcours pour qu’un jour ce parcours de fou ne soit plus qu’un lointain souvenir.
    tu vois sus la toujours collé a tes basks comme un bon vieux chewingum collant
    gros gros bisous

  25. Merci pour ton message.
    C’est difficile de vivre simplement mais c’est vrai que les projets aident bien à regarder ailleurs…
    Je pense bien à toi en cette période d’attente.
    XXX croisages

  26. Merci pour tes bisous de réconfort.
    La chaleur humaine passe à travers l’écran et les kilomètres ! C’est ça la force de notre communauté de Pmettes !
    Gros bisous à toi aussi !

  27. Cool ! Ça c’est une bonne nouvelle !!!
    Tu restes combien de temps en France ? Tu viens avec ton Roméo ? Tu vas chez ta mère ?
    Ah, ça y est, tu entends le tic-tac ?! Et ton chéri, il l’entend aussi ?
    Oulala, va falloir qu’on cause !
    Gros bisous

  28. Mon chewing-gum préféré !!!!
    C’est toujours aussi touchant d’avoir des news des copinautes de la 1ère heure !
    Et dire qu’avant de te connaître je n’avais jamais foutu les pieds sur un forum !
    Je serai la dernière à être maman (t’as vu, je suis positive) et malgré tout ce temps vous ne m’avez pas laissé tomber !

  29. je ne voulais pas mettre tout le détail, mais bon 🙂 il arrive vers le 8 août et on pensait passer vous voir vers le 12/13, si vous êtes là bien sûr! Il reste du 8 au départ, vers le 24. Mais on pourrait peut-être envisager se voir avant que mr. baguettes n’arrive, histoire de tailler la bavette tranquille… il va y en avoir des choses à dire… puisque je n’ai pas écrit une seule lettre! j’te préviens, va falloir prévoir le pot d’haggen das macadamia nut brittle et quelques mouchoirs 😉 courage courage courage! et des bises, bien sûr!

  30. des pensées d’ici…. moins d’1h d’Annecy, le "ici", on était à côté! La prochaine fois, peut-être, on pourrait s’organiser une rencontre?;…
    En attendant, il y a le TEC. JE croise fort.
    Courage
    Bises

  31. J’étais dans le même état que toi il y a moins d’un mois et j’avais pris le même type de résolutions (faire des trucs qui n’ont rien à voir avec la pma) et c’est fou ce que ça fait du bien de se dire que c’est possible.
    C’est Annecy ton coin de Paradis? j’adore cette ville.

  32. Arf j’ai les larmes aux yeux le coeur serrec ‘est toujours vif, comme je te comprends moi je suis au foyer la conversation "il faut qu’on revoit nos projets" mon mari l evitait ca le faisait souffrir que j’ai quitte mon travail et demenage pour rien pres du sien . Je peux que t’envoyer mon soutien moi je croise toujours les doigts pour que vous ne soyez plus "en retrait", ce matin j’ai regarde les maternelles sur le couple face a l infertilite bien sur ils ont fini sur deux bebe couette sinon c est pas drole ca m a mis en rage je me suis inscrite et j ai poste sur le forum lol

  33. Hier j’étais redirectionnée systématiquement sur la page d’accueil WordPress. Mais en fait tu avais certainement fait une erreur de lien. Aujourd’hui j’ai vérifié et cela fonctionne !

  34. Yes pour une rencontre !!! Ce weekend nous n’étions pas à Annecy mais à Cassis.
    Il me semblait bien que tu étais du coin ( C******y je crois ?).
    Tu es pile sur la route chez moi > ville de vieux. Si nos projets se concrétisent alors il faudra venir pendre la crémaillère avec nous !
    J’espère que tu te portes bien.
    Bisous

  35. Oui c’est Annecy. Je crois que l’on va devoir organiser un festival BAMP là-bas car tout le monde semble adorer la ville !
    Comment vas tu ? Bien il me semble 🙂
    Je me souviens de ton état il y a un mois… mais c’est difficile de s’occuper l’esprit autrement.
    Ce weekend j’ai prévu quelque chose de significatif = transformer chambre 2 (celle de l’hypothétique bébé qui actuellement sert à mettre le linge à sécher) en dressing pour bibi !
    Le chiard sera logé à la cave si il se décide à venir !

  36. Rho je suis toute émue, j’ai cliqué sur ton lien et j’ai regardé la vidéo de ta petite blasian…. tellement jolie !
    Et j’adore votre photo de famille. La PMA fait de magnifiques bébés !!!
    Merci pour ton soutien.
    Merde je vais aller pourrir le forum des Maternelles. Marre des émissions sur l’infertilité qui se terminent ainsi ! Il ne faut pas s’étonner que les gens balancent des réflexions débiles après cela (du genre : il ne faut pas y penser) !
    Gros bisous

  37. Oui, j’ai vu après que vous étiez à la mer et pas à Annecy! 😉
    et…. C****, oui c’est ça! 😉
    Mais alors, pour la "ville de vieux"…. tu me poses une colle?! ^^
    Avec plaisir pt s’organiser une rencontre un jour!
    Bisous

  38. En fait la ville de vieux c’est Annecy ! (c’était pour éviter la répétition…)
    Et je bosse en Isère à un peu + d’1/2 heure de chez toi (dans le genre de bled où ça pue les fumées d’usine).

  39. Ce parcours arrive vraiment à nous gâcher même les moments dont nous devrions profiter. Tu as tellement raison de te projeter dans de nouveaux projets. J’ai un peu de mal à le faire, je veux changer de taf depuis deux ans mais je me dis qu’il faut que je fasse un bébé avant… Sauf qu’il arrive pas. On est dans un état de stand by quand on est dans ce parcours, faut réussir à s’en sortir et à avancer. Alors GO dans les nouveaux projets !! Biz.

  40. Idem. Presque 3 ans que je souhaite changer de taf.
    Mais j’attends d’avoir eu mon bébé pour ne pas faire un coup de p*** à mon nouvel employeur (la bonne blague !).
    Imagine que je tombe enceinte alors que suis nouvelle dans une entreprise ! (re- la bonne blague).
    Dans tous les cas c’est désormais inenvisageable car je suis officiellement l’employée boulet (retards, absences et -inch allah- grossesse)…
    Cet état de Stand by est vraiment lourd. Sentiment d’être spectatrice du bonheur des autres et incapable de faire quelque chose de ma vie.
    Allez, bientôt le bonheur viendra pour nous aussi : super job, gosse trop beau comme dans les pubs, chéri adorable, très amoureux, aux petits soins et parfait avec ses enfants…

  41. Tiens, c’est exactement mon humeur du moment. Je suis dans la phase "ça marchera jamais". J’en suis qu’à mon 3ème yack pourtant mais c’est l’idée que je me fais de tout ça.
    J’espère que tu vas mieux.
    Bises

  42. Que de situations que l’on connait trop bien…
    Et cette inévitable discussion du "que faire si ça ne marche pas".
    Je suis désolée ma belle, je n’ai rien dans ma besace pour te remonter le moral. Je comprends très bien ton besoin de prendre du recul. Aujourd’hui moi même je reprends le clavier, mais pour combien de temps?
    J’espère que ton TEC se passera bien et que tu trouveras un peu de force pour nous donner des news.
    Je t’embrasse

  43. Oui cela va mieux. Même si tout cela est très changeant…
    Je souhaite qu’on monte très vite dans le train, y’en a marre de se cailler les miches sur le quai !
    Bisous

Laisser un commentaire